Niépi Magazine
Vol 17 . hiver
Vol 16 . été
Vol 15 . printemps
Vol 14 . automne hiver
Vol 13 . printemps été
Vol 12 . hiver
Vol 11 . automne
Vol 10 . été
Vol 09 . printemps
Vol 08 . hiver
Vol 07 . automne
Vol 06 . été
Vol 05 . printemps
Vol 04 . hiver
Vol 03 . automne
Vol 02 . été
Vol 01 . printemps
Recette(s) Article(s)

Émilie et Franck : La Spiruline Arc-En-Ciel


On connaît la spiruline, cette algue bleu-vert, sous forme de compléments alimentaires. Pourtant, très peu de personnes l'utilisent pour ce qu'elle est vraiment : un aliment d’une haute valeur nutritionnelle.

Pour en savoir plus sur cette cynobactérie - bactérie réalisant la photosynthèse - nous sommes allés dans la ferme "Spiruline Arc-En-Ciel" située à Alès.

Dans leur  ferme péri-urbaine, voilà maintenant deux ans qu'Émilie et Franck se sont lancés dans l'aventure de la culture de cet organisme singulier situé entre le végétal et la bactérie.

Consommateur depuis plus de dix ans de cet aliment d'exception et convaincu de ses propriétés bénéfiques, Franck s'est reconverti comme agriculteur et s'est spécialisé dans la production de cette algue microscopique.

La souche de leur spiruline provient, à l'origine, d'un lac sauvage d'Éthiopie. À l'état naturel, cette algue croît dans des eaux chaudes et alcalines. Ici, elle est produite dans les mêmes conditions, sous serre, dans des bassins à 37 °C. Par souci de qualité et de respect Franck et Émilie n'utilisent aucun pesticide, herbicide, insecticide ou fongicide.

 

Émilie et Franck : La Spiruline Arc-En-Ciel

Dès la conférence alimentaire mondiale en 1974 l'Organisation des Nations unies salue la spiruline comme "le meilleur aliment pour l'avenir".

La spiruline serait "l'aliment du troisième millénaire". En effet, outre ses qualités nutritionnelles hors du commun reconnues, comme étant d’un grand intérêt pour lutter contre la faim dans le monde, la spiruline produit à elle seule une forte quantité d'oxygène sans produire de gaz à effet de serre (dans une culture non industrielle). Ce petit organisme vivant, un des premiers maillons de la chaîne de la vie, recèle donc une quantité impressionnante de bienfaits pour notre corps et notre planète.

La spiruline a traversé l'histoire et a laissé des traces :

Le conquistador espagnol Cortés rapporte que les Aztèques se promenaient à la surface des lacs avec des filets très serrés pour récolter une sorte de boue verte qu'ils faisaient sécher au soleil avant de la consommer sous forme de galettes. On raconte aussi que l'empereur Moctezuma de Mexico adorait le poisson de mer, mais son palais se trouvant trop loin de celle-ci, il envoyait des coureurs qui se relayaient sur près de 300 kilomètres (à cette époque on ne montait pas à cheval dans cette région du monde !) jusqu'au golfe du Mexique pour lui apporter du poisson. Pour qu'ils tiennent bon, l'essentiel de leur ration alimentaire se constituait de spiruline.

Retour

Newsletters