Niépi Magazine
Vol 17 . hiver
Vol 16 . été
Vol 15 . printemps
Vol 14 . automne hiver
Vol 13 . printemps été
Vol 12 . hiver
Vol 11 . automne
Vol 10 . été
Vol 09 . printemps
Vol 08 . hiver
Vol 07 . automne
Vol 06 . été
Vol 05 . printemps
Vol 04 . hiver
Vol 03 . automne
Vol 02 . été
Vol 01 . printemps
Recette(s) Article(s)

J’ai testé pour vous l’Omnicuiseur Vitalité®


J’ai testé pour vous l’Omnicuiseur Vitalité® et j’ai été totalement séduite ! Mais pourquoi lui ? Parce qu’il permet une cuisine facile, saine, naturelle au quotidien, tout en respectant les qualités nutritionnelles des aliments et en sublimant leur goût !

Petit tour d’horizon d’un appareil innovant hors du commun et rencontre avec son distributeur.

Des atouts indiscutablesAmbianceCuisineV6000 web bande d814d

Saveurs et textures

Les atouts indiscutables de l’Omnicuiseur Vitalité® proviennent de sa capacité à cuire à basse température (moins de 100 °C) à partir d’une vapeur douce qui enveloppe les aliments et les cuit tout en préservant leur onctuosité.

Sans agresser l’aliment, cette méthode permet de bonifier les saveurs, la texture et la tendreté des aliments. Les viandes sont dorées et fondantes, les légumes juteux, les gâteaux moelleux. Pas besoin d’exhausteur de goût comme le sel, et vous pourrez réduire les quantités de sucre de vos recettes : avec l’Omnicuiseur l’aliment offre une saveur incroyable. Les personnes à qui j’ai proposé de tester cette cuisson se sont délectées de la dégustation d’une betterave comme si elles découvraient enfin le vrai goût de ce légume peu apprécié… pourtant simplement cuit à l’Omnicuiseur, sans aucun ajout de sel ni d’aromate ! Cet appareil sublime tout simplement les saveurs et les couleurs ! En effet, à basse température les pigments ressortent et les légumes dévoilent une couleur intense.

N’imaginez pas une cuisson vapeur dont vos gâteaux et pains ressortiront tout mous et pâteux ! Les infrarouges du dessus, en position « II », permettent aussi de dorer les aliments (gratins, gâteaux, poulet rôti, etc.), à moins de 100 °C toujours, sans agression. Génial, non ? (voir recette de pain page…)

Enfin, n’ayez pas peur de la monotonie, aucune limite ave l’Omnicuiseur ! Vous pouvez tout préparer : pains, légumes, viandes, poissons, pâtes, céréales, gâteaux, pâtisseries, biscuits… Vous pouvez aussi préparer de vrais petits plats : terrines, champignons à la grecque, burgers de tomate et purée de haricots rouges, calamars fondants en persillade et pommes de terre grenaille, cheese-cakes, etc. Un livret de recettes est fourni avec cet appareil afin que vous puissiez y puiser de l’inspiration pour réaliser diverses gourmandises facilement. Vous pouvez également consulter les recettes en ligne sur www.magazine-omnicuiseur.fr

Côté nutrition

J’ai donc été bluffée par le résultat après cuisson et les possibilités infinies d’utilisation ! Mais si j’ai voulu tester l’Omnicuiseur, c’est surtout pour les qualités nutritionnelles bien documentées et reconnues que ce dernier affiche. S’il présente ces nombreux « bienfaits santé », c’est toujours grâce à cette cuisson basse température.

Si la cuisson est réputée faciliter la digestion, nous ne savons que trop bien que les hautes températures détériorent les qualités nutritionnelles d’un aliment. Manger sainement ce n’est donc pas seulement choisir les bons aliments, c’est aussi choisir la bonne cuisson. Si vous lisez Niépi, c’est sans doute que comme nous vous êtes déjà persuadé du lien qui existe entre alimentation et santé. Comment donc, sans manger totalement cru, préserver les qualités de nos aliments bâtisseurs et protecteurs ? L’avantage de cette cuisson basse température est justement qu’elle préserve les vitamines (à 96 % environ), les nutriments et les acides gras essentiels contenus naturellement dans vos aliments.

Mais comment ça marche ?

LOmnicuiseur Vitalité® se présente comme un four combiné qui cuit grâce à une vapeur douce. Sous l’effet d’infrarouges (rayonnements naturels identiques à ceux produits par la braise) de la vapeur se forme au sein de la cocotte en verre non étanche : les aliments cuisent en douceur dans cette ambiance vapeur, sans pression, à moins de 100 °C.

Bien entendu, pour varier vos apports alimentaires, nous, les nutritionnistes, recommandons de diversifier votre alimentation en faisant la part belle aux légumes et aux fruits de saison. Avec l’Omnicuiseur cela devient simple de manger des choses variées. Préparez-vous des petites crudités en entrée et lancez en même temps la cuisson de l’ensemble de votre repas ! Vous pouvez en effet cuire à l’Omnicuiseur, dans la même cocotte, votre plat et votre dessert sans mélange d’odeur ni de goût ! Et ça, c’est totalement innovant !

J’ai testé pour vous l’Omnicuiseur Vitalité®

Pratique et facile d’utilisation

Préservation des qualités nutritionnelles, exhaussement des goûts, c’est déjà une belle proposition, mais qu’en est-il de l’aspect pratique ? Et bien là encore l’Omnicuiseur est bluffant ! Il est simple à utiliser et à nettoyer.

Une fois familiarisé avec l’utilisation des deux boutons de chauffe (un pour la cuisson haute, l’autre pour la cuisson basse) et avec le principe d’inversion, qui consiste simplement à tourner la cocotte pour obtenir une cuisson uniforme, vous aurez tout compris de l’Omnicuiseur !

Vous n’aurez plus qu’à placer vos préparations dans la cocotte en verre et à vaquer à vos occupations pendant la cuisson. Vous pourrez ainsi profiter de vos invités ou de votre famille pendant que votre repas cuit tranquillement.

Un mode de cuisson économique : les rapports de consommation de l’Omnicuiseur affichent une consommation énergétique divisée par deux par rapport à une cuisson traditionnelle, ce qui n’est absolument pas négligeable aujourd’hui !

Autre atout que j’apprécie particulièrement : la régularité des temps de cuisson. Avec un four traditionnel nous expérimentons souvent une irrégularité de rendu d’un four à l’autre : la chaleur tournante, la qualité du gril, etc. Ces détails techniques induisent parfois une différence dans le résultat d’une même recette. Avec l’Omnicuiseur, pas de surprise ! Vous pouvez même oublier le thermomètre-sonde ! Réalisez un rôti en 1 heure (contre 3 à 4 heures en cuisson basse température dans un four traditionnel), un cake aux fruits confits en 50 minutes, un gratin dauphinois pour 6 à 8 personnes en 1 h 30, etc. Un mode de cuisson facile avec un timing précis : vous programmez le minuteur et pas besoin de surveiller, pas de surprise !

Moins de vaisselle ? Oui, c’est vrai, et c’est même génial ! De plus, le plat utilisé lors de la cuisson dans l’Omnicuiseur peut être posé directement sur la table pour le service.

10 ans déjà! Quelle histoire!

Bien que l’Omnicuiseur existe depuis des dizaines d’années, son caractère innovant reste inchangé. À ma connaissance, rien de semblable n’existe sur le marché ! Mais comment est-il arrivé jusqu’à nous ? Qui est son inventeur et quel était son objectif en imaginant cet appareil ?

Monsieur Mélédo, ingénieur de formation et aujourd’hui dirigeant de l’Omnicuiseur Vitalité®, nous raconte de quelle manière l’idée de ce produit a germé, accidentellement, suite à la cuisson au feu de bois et à la broche d’un porcelet.

« En cours de cuisson, le vent s’est levé, et les étincelles transportées par le vent risquaient de mettre le feu au sous-bois tout proche. Le foyer de braise fut donc aspergé d’eau pour éviter toute propagation d’incendie. L’eau ainsi déversée généra de la vapeur d’eau et quelle ne fut pas la surprise de M. Yovanovitch de constater, au cours du repas, que non seulement le porcelet était cuit à cœur, mais qu’en plus la viande ainsi cuite dans cette ambiance infrarouge vapeur était plus moelleuse qu’à l’ordinaire !
L’ancêtre de l’Omnicuiseur Vitalité® était né !

Après ce constat, M. Yovanovitch, Français d’origine serbe, ingénieur-conseil en cuisson vapeur pour professionnels, déposa un brevet : une salamandre de professionnels dans laquelle on glisse une cocotte en verre non hermétique. La rampe inférieure de la salamandre, constituée de tubes infrarouges, émet le rayonnement naturel de la braise. Au contact de cette énergie naturelle, l’eau contenue dans la cocotte se transforme en vapeur, sans pression. La rampe supérieure dore sans agression (à moins de 100 °C) les aliments, si nécessaire.

  1. Yovanovitch a ensuite créé sa société, qui s’appelait Mondial David (Développement Appareil Vapeur Infrarouge Diététique).

Son ambition était que son produit, dénommé « David », gagne contre « Goliath », ce dernier étant représenté par les fours à micro-ondes, sa bête noire, une absurdité à ses yeux !

Lorsque M. Yovanovitch, alors âgé de plus de 75 ans, a voulu vendre son brevet, il a contacté de grands groupes d’électroménager qui lui ont dit : “On veut bien vous acheter votre brevet, mais c’est pour le tuer.” En effet, ces grandes firmes faisaient fortune en vendant des appareils qui cuisaient les aliments sous pression et à haute température, c’était totalement incompatible avec la proposition de M. Yovanovitch qui, lui, proposait une cuisson sans pression à basse température. Ainsi, une nouvelle fois, l’enjeu économique a prévalu sur l’enjeu de la santé.

Fort de cette information, il m’a proposé son brevet, me sachant passionné par cette vraie valeur, source de vie.

Ainsi est né l’Omnicuiseur Vitalité®, pour préserver la vitalité des personnes qui l’utilisent.

Je le distribue maintenant depuis plus de quinze ans et les chefs étoilés ainsi que les nutritionnistes sont bluffés par la qualité nutritionnelle et gustative de ses cuissons.

Depuis l’achat du brevet initial, j’ai déposé de nombreux brevets pour en améliorer l’utilisation. La suite reste à construire !

Merci M. Mélédo, et longue vie à l’Omnicuiseur !

Retour

Newsletters