Niépi Magazine
Vol 17 . hiver
Vol 16 . été
Vol 15 . printemps
Vol 14 . automne hiver
Vol 13 . printemps été
Vol 12 . hiver
Vol 11 . automne
Vol 10 . été
Vol 09 . printemps
Vol 08 . hiver
Vol 07 . automne
Vol 06 . été
Vol 05 . printemps
Vol 04 . hiver
Vol 03 . automne
Vol 02 . été
Vol 01 . printemps
Recette(s) Article(s)

La Farine de Noix de Coco


Cela se passe sous les cocotiers... La noix de coco, que l'on dit souvent « fruit du cocotier », est plus précisément la graine du fruit. Une graine oléagineuse géante ! La farine est en fait de la pulpe de noix de coco séchée, dégraissée et broyée. Elle se présente sous forme de poudre blanche. 

vue par arlette, diététicienne !

Origine botanique 

Cela se passe sous les cocotiers… La noix de coco, que l'on dit souvent « fruit du cocotier », est plus précisément la graine du fruit. Une graine oléagineuse géante !

Cette noix de coco est habituellement récoltée fraîche et à ce stade la chair blanche est très molle et peut se consommer à la cuillère. Après plusieurs mois, la noix nous est présentée à maturité ! Sous sa coque très dure et marron on retrouve une chair bien plus épaisse et croquante !

En plus de cette chair durcie qui sert à faire la farine, on observe la présence d’un liquide intéressant nutritionnellement et dont la quantité dépend de la fraîcheur de la noix : l’eau de coco.

La pause définition s’impose : l’eau de coco est l’eau présente naturellement dans la noix de coco alors que le lait de coco est un produit de texture liquide et crémeuse issu du broyage, pressage puis filtrage
de la pulpe (la chair blanche) de la noix de coco.

Le point diététique 

La composition nutritionnelle de cette farine sans gluten varie en fonction de la marque mais,
en moyenne, on y retrouve :

> 16 à 20 % de protéines végétales et de nombreux acides aminés essentiels ;

> 8 à 12 % de lipides, cependant cet apport reste inférieur à celui fourni par la noix de coco elle-même.  En effet, les lipides (majoritairement des acides gras saturés) très présents dans la noix sont partiellement extraits lors de l’une des étapes de fabrication de la farine, à savoir le « dégraissage » ;

> 20 à 22 % de glucides, bien moins que dans une farine classique ;

> 40 % au moins de fibres ce qui en fait une source incontestable (bon pour le transit, la satiété et la limitation de l’index glycémique) ; du fer, du sélénium et du calcium.

Elle est parfaite pour des recettes qui croustillent ou pour absorber un liquide tout en gardant du moelleux.

coco 722 7419a

vue par Stéphanie, cuisinière !

Cette farine est assez étrange à utiliser. Très riche en fibres, elle a pour caractéristique d'absorber les liquides. Elle peut donner un gâteau très sec ou, inversement, s'il y a trop de liquide, trop humide. Il ne faut pas la substituer complètement à une autre farine, le résultat serait catastrophique. Il vaut mieux la mélanger à d’autres farines (dans des proportions de l’ordre de 15 %) pour créer un équilibre.

Plutôt que de tenter des mélanges de chimistes, préférez tirer parti de ses caractéristiques : elle est parfaite pour des recettes qui croustillent ou pour absorber un liquide tout en gardant du moelleux. Sachez que vous pouvez la déguster crue : ajoutez-en 2 cuillères à soupe dans votre smoothie du matin pour un apport en fibres et en minéraux.

La farine de coco est connue pour demander une utilisation importante d'œufs afin d’apporter du liant, du moelleux et de la légèreté. La combinaison avec la poudre d'amandes permet de diminuer la quantité en œufs de moitié.

Les sucres tels que le miel, le sirop d'agave ou d'érable sont intéressants avec la farine de coco car ils sont une source de liquide. Leur saveur va aussi apporter une touche originale.

C'est une farine au goût de noix de coco discret. Elle ne prend pas le dessus sur les saveurs des autres farines. Inversement, vous pouvez en accentuer le goût en ajoutant de la poudre de noix de coco râpée.

La farine de noix de coco s'accorde avec les fruits exotiques tels que l'ananas et la banane mais aussi avec le chocolat, les fraises et les épices (vanille, gingembre, etc.).

Il faut bien veiller à laisser reposer la pâte une quinzaine de minutes pour permettre à la farine d'absorber les liquides.

Retour

Newsletters